Les Zinzins de l’Espace – Panique au Grenier



La série télévisée Les Zinzins de l’Espace a maintenant son jeu Facebook : Panique au Grenier ! Dans celui-ci, vous retrouverez les héros de la série : Candy, Gorgious, Bud, Etno & Stéréo, et votre objectif sera d’expulser les locataires de la série faisant intrusion dans la maison des Zinzins ou encore de construire des fusées pour que les Zinzins tentent de rentrer sur leur planète.

Créez de nouveaux objets en cuisinant grâce à Candy !

Les Zinzins de l’Espace reprend les codes classiques du jeu Facebook en les adaptant à l’univers de la série. Vous pourrez ainsi récolter en incarnant Gorgious et Bud et créer de nouveaux objets dans la cuisine de la Candy et dans le laboratoire d’Etno. Grâce à ses actions, vous réaliserez des quêtes permettant d’expulser les locataires et de construire des fusées.

Le grenier de Stéréo, particulièrement fourni !

En parallèle, vous pourrez vous occuper de la pièce commune de la maison, le grenier, qui est totalement personnalisable grâce à de nombreux costumes pour chacun des Zinzins et des meubles. Comme dans la plupart des jeux sociaux, des interactions avec vos amis sont bien sûr possible, comme visiter leur grenier, le nettoyer ou bien le saccager !


Mes tites notes


Gameplay
Les Zinzins de l'Espace reprend les codes classiques du genre en faisant intervenir chacun des Zinzins pour différentes tâches.
Dépendance au contenu payant
C'est le gros point fort du jeu, je trouve. Il est très facile de progresser sans même passer par la boutique payante, seuls quelques meubles très sympathiques sont bloqués.
Durée de vie
De nombreuses quêtes pour expulser les locataires, des fusées très dures à construire (voire même trop), les Zinzins de l'Espace vous occuperont un moment !
Graphisme
Si vous aimez les graphismes très originaux des Zinzins de l'Espace vous serez comblé par ceux du jeu !
Addiction
Au final, le jeu a su garder l'univers de la série et son esprit totalement déjanté !

Une réflexion au sujet de « Les Zinzins de l’Espace – Panique au Grenier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*